PRIX MAURICE BOUVIER 2014

            Le prix Maurice Bouvier 2014 a été décerné à Sylvie Magras Hautmont. Son roman policier, Jeux meurtriers, édité chez ED2A (Editions auteurs d'aujourd'hui), a séduit le jury du concours dans lequel étaient en lice une quarantaine d’ouvrages. Le prix Maurice Bouvier, qui récompense les romans policiers, a été créé en hommage à la mémoire de ce grand flic, à la carrière légendaire, disparu en 2009. Maurice Bouvier avait notamment participé à l’enquête sur l’attentat du Petit-Clamart, qui avait failli coûter la vie au général de Gaulle. Puis, en tant que directeur de la police judiciaire (PJ), à la traque de Jacques Mesrine, alors ennemi public numéro 1. Directeur des Editions auteurs d'aujourd'hui, Jacques Nain est un ancien de l’anti-gang. Il a travaillé sous les ordres de Maurice Bouvier. Aujourd’hui éditeur, il a été séduit par le roman de Sylvie Magras. «Son style, son intrigue, bien sûr. Mais aussi le fait que le personnage qui mène l’enquête dans ce roman soit un gendarme», explique Jacques Nain. Ce roman policier mettant en scène le lieutenant Antonio Cruz, de la brigade de recherche de la gendarmerie d’Avignon, est le deuxième d’une série projetée par Sylvie Magras. L’auteure avait signé un premier opus, intitulé Souviens-toi Clara. Un troisième, qui a déjà trouvé son titre, L'ange de la mort, est en cours d’écriture. Sylvie Magras est née à Lille et vient de s’installer sous les cieux plus cléments de Nice. Son grand-père était natif de Saint-Barth, où vit toujours son frère, Michael. Et nombre d’autres membres de sa famille. Jeux meurtriers, Editions auteurs d'aujourd'hui

×